vendredi, 15 juin 2012

Politique

Article publié le : vendredi 15 juin 2012 - Dernière modification le : vendredi 15 juin 2012

Philippines: une équipe de la TV al-Arabiya portée disparue sur l'île de Jolo

Un policier philippin armé déployé dans la ville d’Indanan au sud de l'île Jolo, en février 2009.
Un policier philippin armé déployé dans la ville d’Indanan au sud de l'île Jolo, en février 2009.
(photo : AFP)

Par RFI

Une équipe de trois personnes de la chaîne de télévision al-Arabiya, basée à Dubaï, est portée disparue alors qu'elle se trouvait sur Jolo, une île du sud des Philippines où les enlèvements sont fréquents, a indiqué la police ce vendredi 15 juin. Bakr Atyani, un journaliste jordanien, et ses deux équipiers, philippins, ne sont pas rentrés à leur hôtel comme prévu mardi soir.

Avec notre correspondant à Manille, Gabriel Kahn

Le journaliste d’al-Arabiya et son équipe n’ont plus donné signe de vie depuis mardi 12 juin. C’est le propriétaire de l’hôtel où ils logeaient dans le centre ville de Jolo, qui a averti les autorités de leur disparition.

L’équipe d’al-Arabiya était arrivée la veille sur cette ile où sévit notamment le groupe séparatiste islamiste Abu Sayyaf, ainsi que d’autres groupes armés extrémistes, pour y filmer un documentaire sur la situation des musulmans aux Philippines. Le reporter d’al-Arabiya a disparu en compagnie d’un caméraman et d’un preneur de son philippins, d’un guide et d’un chauffeur.

La police à Jolo craint qu’ils aient été enlevés. Mais en l’absence de toute demande de rançon, ils les considèrent jusqu’à présent comme étant simplement disparus. Cependant, à Dubaï, la chaine al-Arabyia souligne avoir perdu contact avec son équipe à Jolo.

Une journaliste des Philippines qui avait tenté en 2008 d’interviewer des militants d’Abu Sayyaf avait été kidnappée dix jours et libérée contre une rançon. Le groupe Abu Sayyaf détient déjà plusieurs otages, notamment trois Européens, un Japonais, un Indien et un Malaisien.

Brèves Culture - Philippines

Écrire un commentaire